Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Brumes




                                                       

C’est à la tangibilité de l’image photographique qu’ Agne s’en prend. Ses tirages, effectués directement sur une imprimante avec des encres spéciales au carbone, acquièrent une présence matérielle troublante, grâce à leur aspect « poudreux » - palpable presque. Contre toute attente, cette dimension tactile débouche sur une sorte de dissociation de la réalité. Travaillant par séries Agne creuse ses sujets jusqu’à leur « épuisement »

La série présentée ici ( vues verticales de forêts d’altitude à demi noyées par les nuages ) explicite particulièrement bien sa démarche : image après image, les brumes rongent davantage le paysage, jusqu’au dernier cliché, lequel aboutit à la vaporisation radicale du réel.

Du poudroiement de l’encre à la pulvérisation du monde : le tact et la vue se rejoignent dans une même sensation, qui combine la proximité et le délitement . Tenue au bord du toucher, pris en défaut dans son désir de vision, le spectateur expérimente avec une acuité toute particulière le statut paradoxal de l’image. Comme tous les langages, l’image montre ce qu’elle n’est pas et nous sépare de ce qu’elle est.

 

( Jean-Louis Roux, catalogue de l’exposition collective Ici, 2005 Grenoble )